Accueil


Mutzig

Publications dans des journaux:

Les étapes ne sont plus visibles en direct!

L’objectif de ce site internet est de faire connaitre ma démarche. Un rapide aperçu est donné sur cette page « Accueil ».

La page « c’est la vie » porte le même nom que le site car cette expression me convient très bien. Cette page décrit en quelques lignes mon état d’esprit actuel et aide à comprendre comment j’en suis arrivé là.

Le clin d’œil de la page suivante « c’est ma vie » est évident. Ma vie est importante pour moi c’est sûr et certain, et ne dois pas être confondu avec la vie en général.

La page « La marche » illustre ma randonnée entamée le 04/09/2013.

Sur la page « vos dons » vous trouverez le numéro du compte bancaire sur lequel vous pouvez faire des dons à l’association CMT-Austria qui aide les personnes handicapées atteintes de CMT. Une mise à jour des dons est faite une fois par semaine si les liaisons internet me le permettent.

Sur la page « contact » vous trouverez les coordonnées des personnes les plus impliquées dans cette aventure que vous pouvez contacter directement par email.

Sur la page « commentaires » c’est très original, vous pouvez laisser vos commentaires pour Silvia, Markus ou moi. Si le cœur vous en dit vous pouvez laisser un message sans l’adresser à un interlocuteur précis. Dans tous les cas, les messages laissés ici sont ouverts au grand public. A noter que ni Silvia ni Markus ne parlent couramment le Français. Il est donc préférable de s’adresser à eux en Allemand ou en Anglais. Si vous vous adressez à moi, vous pouvez le faire en Allemand, en Anglais ou en Français. Je répondrai ou j’essayerai de répondre dans la langue du message. Par contre, comme je suis en randonnée pour plus de 2 mois, il est possible que je mette un peu de temps à répondre.

____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Un court aperçu de ma démarche

 

Une marche pas comme les autres…
christophe
Suite à une opération chirurgicale, mon handicap a doucement mais surement imprégné ma vie. Des événements privés survenus en 2012, ont accéléré ce processus et fortifié mon envie de vivre plus intensément. La marche, qui est le seul sport que je peux encore pratiquer, me permet de retrouver un rythme plus « humain », de focaliser mes pensées et de regagner des sensations naturelles. J’ai ainsi décidé d’entreprendre une randonnée de plusieurs semaines et de prendre pour cela un congé de 3,5 mois. C’est petit à petit que l’idée de traverser les Alpes pour joindre Voitsberg (Autriche) à Mutzig (France) s’est imposée. Ce périple qui en premier lieu doit me permettre de me ressourcer est aussi l’occasion pour moi de récolter des fonds pour l’association autrichienne des personnes handicapées , dont je ne fais pas parti, atteintes des maladies de CMT. Toutes les informations sont à prendre sur
europe
CMT est l’abréviation du syndrome « Charcot-Marie-Tooth ». C’est à la fin du 19ème siècle que les trois chercheurs Charcot, Marie et Tooth ont décrit pour la première fois ces maladies qui entraînent une disparition progressive des muscles des pieds et des mains. Les CMT ont pour effet de réduire les impulsions nerveuses entre la moelle épinière et les membres. Elles sont aussi appelées neuropathies périphériques héréditaires sensitives et motrices. On peut s’imaginer un tuyau d’arrosage sur lequel quelqu’un marcherait : certes l’eau passe, mais de façon insuffisante et incorrecte.
Ceci a principalement deux effets: en premier lieu, les conduits nerveux de la moelle épinière aux extrémités ne fonctionnent que de façon limitée ce qui induit une mauvaise alimentation nerveuse des pieds et des mains. Parce que les muscles sont mal alimentés ils s’atrophient. D’autre part, les conduits nerveux sont également endommagés dans la direction opposée c’est à dire des extrémités à la moelle épinière. Ceci conduit à éprouver des sensations altérées et plus généralement à un disfonctionnement de la sensibilité motrice.
Christophe Ruch
… pour ceux qui ne partent plus en randonnée.